Manga : "Ken Kanryu" ou "La vague Anti-Coréenne"

Publié le par Daegann

    Un manga est au centre d'une controverse à cause de sa réinterprétation de la colonisation Japonaise en Corée. La Corée doit tout au Japon, prétend le manga Ken Kanryu (la vague anti-Coréenne). Le manga attaque la Corée, les Coréens et la langue Coréenne allant même jusqu'à dire que les Coréens ont volé la culture Japonaise. Dans cet appel nationaliste le manga s'en prend aussi aux disputes historiques et territoriales entre les deux pays.

    Durant 2 ans, les éditeurs ont refusé de considérer Ken Kanryu comme inflammatoire mais maintenant Sharin Yamano est devenu un auteur de best-seller avec la vente de plus de 300 000 exemplaires. Son manga séduit la nouvelle vague conservatrice dans la politique japonaise et déclenche de fortes émotions chez les Coréens et les Chinois ayant souffert des agressions Japonaises.

    "Quand j'étais jeune, j'adorais la pop musique Japonaise, leurs feuilletons et leurs mangas. Mais maintenant, à cause de toutes ces histoires politiques et historiques (NdT : voir les articles sur le Révisionnisme ou sur Dokdo), beaucoup de jeune Chinois déteste le Japon. Peut être encore plus que l'ancienne génération." commente un Chinois. "Je pense que le Japon se sent menacé car son influence dans la région diminue depuis que l'économie chinoise affiche une croissance rapide et que la culture Coréenne se répand à travers toute l'Asie."

    Ceux qui suivent de près les relations entre la Corée et le Japon recommandent une réponse modérée aux provocations tel que ce Manga. "Nous ne devons pas nous enflammer ou réagir avec rage à ce genre de provocations parce que cela ne ferait que renforcer le conservatisme Japonais et l'influence des parties d'extrême droites. Nous devons nous rappelez qu'il y a beaucoup d'intellectuel au Japon qui ont un bon jugement et qui sont beaucoup plus concerné par les affaires bilatérales que nous."

    Un haut responsable de Tokyo acquiesce, signalant que le sentiment anti-Coréen vient seulement d'une petite minorité. "Je ne pense pas qu'il y ai un ressentiment ou une haine de la Corée montante au Japon, pas du tout. Il y a quelques groupes de personnes qui entretiennent ces sentiments conservateurs. Je veux dire que ce n'est pas une tendance dominante."

    En dépit de déclarations apaisantes de ce genre, le manga continue d'être un véritable succès. En raison de la forte demande, Amazon-Japan prévient que les livraisons de ce produit peuvent prendre jusqu'à six semaines. Quoi qu'il en soit l'une des conséquences de cet appétit croissant est la sortie pour la fin de l'année d'une suite appelée simplement "La vague Anti-Coréenne 2".


Source : Chosun Ilbo.

Publié dans [Corée] Géopolitique

Commenter cet article

Kami 02/10/2006 14:22

merci bcp pour cette article qui est très interéssant...
Je ne savais pas qu'il y avait de la haine des japonais vis-a-vis des coréens...
Le plus étonnant c'est que ce manga est eu autant de succès!