Manhwa : Real Lies

Publié le par Daegann

Qu'est ce qu'un Manhwa ?

    Un Manhwa qu'est ce que c'est ? Et bien c'est une BD coréenne, ou, pour faire simple, un Manhwa peut être comparé à un manga coréen. Cela dit, tout comme un Nolaebang n'est pas tout à fait un karaoké coréen, un Manhwa n'est pas exactement un manga. Bon déjà petit détail, un Manhwa se lit dans le même sens qu'un livre classique et pas dans le sens inverse comme les manga. Et puis ensuite bien qu'ayant des ressemblances, le trait du style de dessin n'est pas exactement le même (cela dit après ça dépend beaucoup des auteurs bien sur) de même que les histoires (enfin là encore, ça dépend des auteurs).


Real Lies

    Real Lies est donc un Manhwa qui, comme le titre le laisse pressentir, à pour thème le mensonge. Dessiné et scénarisé par Lee Si-young, une coréenne née à Séoul en 74, Real Lies nous emmène dans trois petites histoires bien sympathique. L'avantage ici c'est que pour moins de 9 €uro, on à trois histoire fini (pas besoin de se ruiner dans une série de plein de bouquin).

    Les scénarios sont intéressant et sont fait pour donner lieu à une réflexion de la part du lecteur s'il le souhaite (car finalement on se sent libre de prendre les histoires telles qu'elle ou bien d'approfondir leurs axes de réflexion). Les histoires en elle-même ont lieu dans des contextes absurde (selon les propres termes de Lee Si-young) et si ce n'est pas un Manhwa humoristique, on retrouve quand même beaucoup de touche d'humour.

    Chacune des trois histoires met en avant deux personnages, qui ont une chacun une personnalité propre que l'auteur fait remarquablement bien passer. On a vraiment l'impression de voir des personnages ayant une personnalité très fouillé et ce malgré le fait que les histoires soient courtes.

    La première histoire "Invasion de la Terre par les martiens" se place dans un cadre relativement réaliste et aborde la question suivante : "L'être aimé est-il irremplaçable ?". La seconde histoire "Est-ce vraiment impossible" aborde le thème de l'amitié entre homme et femme dans un présent alternatif : seule les femmes naissent de façon naturel, les hommes sont tous cloné et seul les "dominant" ont le droit d'avoir des relation avec les vrai femmes désormais peut nombreuse. (oui ben elle avait prévenu que les cadres étaient "absurde" hein :p ). La troisième histoire (que j'ai beaucoup apprécié malgré quelques questions sur la logique de l'histoire qui reste ouverte) se déroule dans un futur où une femme reçoit un robot ne correspondant pas à sa commande...


Conclusion

    Finalement pour mon premier Manhwa, je suis assez content de cet achat. Je ne le classerais pas comme un chef d'oeuvre car il manque quelque chose mais en tout cas je l'ai trouver intéressant à lire a plusieurs niveau et j'aime assez le style de dessin ainsi que l'humour présent dedans. ^^

    Voici quelques dessins du Manhwa (cliquez sur l'image pour voir plus).

Publié dans [Corée] Culture

Commenter cet article

a-yin 09/05/2006 10:35

J'ai lu ce manhwa récemment et comme toi, je le trouve très intéressant mais il manque un petit quelque chose pour en faire un très très bon titre :). EN tout cas, Lee Si Young a de bonnes idées ;).Les planches sont plutôt jolies et pas trop confuses comme c'est souvent le cas dans les manhwa. Les histoires ont une certaine identité et ca fait du bien quand on voit la plupart des manhwa sortis chez Saphira légèrement pompés des shoujo très basiques :).Avec Fever et Audition, Real Lies fait partie des sunjung manhwa intéressants que j'ai pu lire. J'ai aussi aimé Model mais je l'ai trouvé moins "original" si j'ose dire :)