Les hymnes et la Corée du Nord : Concert philarmonique VS Football

Publié le par Daegann

L'hymne américain joué en Corée du Nord

    Hier soir (heure coréenne donc dans la nuit en France) avait lieu un "concert historique" de l'orchestre philarmonique de New-York. Alors pourquoi historique ? Et bien parce qu'il avait lieu à Pyongyang en Corée du Nord. Bon, concrètement, si c'est un signe de détente encourageant, faut pas non plus croire que ça va changer la donne sur un plan géopolitique (le concert est une conséquence du pseudo "dégel" entre les USA et la Corée du Nord, pas un élément déclencheur d'une nouvelle politique.), pas de raison de s'exciter donc. Quoi qu'il en soit, durant ce concert, l'hymne national Nord-coréen a été joué par l'orchestre et, plus surprenant, l'hymne national américain également. Et c'est d'autant plus surprenant que si la Corée du Nord a accepté que l'hymne de leur "ennemie impérialiste" soit joué, elle a refusé que l'hymne national Sud-coréen soit joué lors d'un match de foot.

Dispute autours d'un Match de Foot entre les deux Corée

    Le 26 mars prochain doit avoir lieu un match de foot opposant la Corée du Sud à la Corée du Nord. Ce match compte pour les éliminatoires de la coupe du monde de football 2010 et il était prévu que ce match se joue à Pyongyang. Seulement voilà, devant le refus du pays communiste de jouer l'hymne national sud-coréen (et celui d'accepter la venue de supporters sud-coréen), on ne sait toujours pas dans quelles conditions ce match pourra être joué. (La Corée du Nord voulant jouer Arirang à la place de l'hymne sud-coréen et la Corée du Sud ne voulant pas jouer le match ailleurs qu'en Corée du Nord, la FIFA devra certainement trancher...). Ces refus de la Corée du Nord peuvent sembler surprenant quand on sait que le Nord à déjà envoyé au Sud des supporters pour diverses manifestations sportives ou que les deux Corées ont déjà défilé sous un même drapeau (représentant la péninsule coréenne) aux jeux olympiques et y ont déjà envoyé des équipes communes de supporter. Et bien sûr c'est d'autant plus surprenant que l'hymne américain a donc été joué cette nuit à Pyongyang par l'orchestre philarmonique de New-York...

Les raisons de ces différences de traitement

    Alors pourquoi une tel différence de traitement ? Pourquoi accepter que l'hymne américain soit joué et pas celui de la Corée du Sud ? Et bien je suppose que plusieurs réponses sont possible, pas toutes exclusives d'ailleurs car c'est certainement une combinaison de facteurs. Voilà ma petite analyse (purement spéculative, elle vaut ce qu'elle vaut) :

    Tout d'abord on peut imaginer que ce sont des officiels Nord-Coréens différent qui chapotent ces deux manifestations. L'un peut être un peu plus souple que l'autre... C'est une première idée mais je pense que ces décisions s'inscrivent dans une politique plus cohérente que ça...

    Si ces différentes décisions sont bien conscientes, c'est qu'elles trouvent certainement leurs origines dans la géopolitique. La Corée du Nord préfère courtiser les Etats-Unis plutôt que la Corée du Sud. C'est une approche qui à toujours été mis en avant par Pyongyang (ainsi les négociations à six sur le programme nucléaire Nord-Coréen ont mis du temps avant d'être lancé car la Corée du Nord à longtemps refusé un dialogue autre qu'avec les seules USA). La Corée du Nord attend beaucoup des États-Unis, comme le fait d'être rayé des pays soutenant le terrorisme par exemple. Donc la Corée du Nord tente d'éviter de froisser les USA pour le moment puisque l'on se trouve dans une phase de dégel. Ce concert de l'orchestre philarmonique de New-York et le fait que l'hymne américain soit joué est une occasion pour la Corée du Nord d'apparaitre comme magnanime envers les USA et ainsi de faire plaisir à ce partenaire diplomatique sans perdre la face (bien au contraire).

    A l'inverse, la Corée du Sud suis la politique de la main tendu (aussi appelé politique du rayon de soleil ou Sunshine Policy) depuis plusieurs années. La Corée du Nord fait occasionnellement des efforts pour que le Sud puisse justifier cette politique (qui a selon moi quand même contribué à diminuer grandement les tensions entre les deux pays) mais pas trop non plus pour que le Sud ne puisse considérer comme acquis le réchauffement des relations (et donc pour que le Sud continue à faire plus d'effort que le Nord). Il faut aussi ajouter qu'accepter que l'hymne sud-coréen soit joué lors d'un match de foot et que des supporters Sud-coréen viennent encourager leur équipe, cela signifie encourager l'adversaire de la Corée du Nord en Corée du Nord, inacceptable pour le bien de la propagande du pays communiste.

    Le contexte est donc bien différent entre un concert où l'on joue l'hymne d'un pays que l'on courtise sans qu'il n'y ai de remise en question de l'autorité Nord-Coréenne et, d'autre part, un match de foot où jouer l'hymne du Sud serait synonyme d'une remise en question de la suprématie Nord-Coréenne sur son sol...

Publié dans [Corée] Géopolitique

Commenter cet article

Yann 27/02/2008 19:47

C'est un point de vue qui se tient. Autre explication possible (n'excluant pas la précédente) :Le Nord peut faire passer l'hymne américan pour un morceau quelconque de musique classique pendant un concert, devant un public qui évidemment ne le connaît pas. Notons que d'après Wikipédia le poème est « Joué sur l’air de "To Anacreon in Heaven", une chanson populaire anglaise ». Qui sait comment il a été présenté au public nord-coréen...En revanche, pour un match de foot, le moment des hymnes, ce sont les hymnes qui passent, pas moyen de tromper le public. Et n'oublions pas que l'hymne sud-coréen parle de baekdusan (entre autres) actuellement en Corée du Nord. J'imagine qu'il ne doit pas plaire au régime nordiste...