Incheon comme hub financier et logistique pour l’Asie du Nord-Est

Publié le par Daegann

IncheonTower.jpgLe projet des Zone Economique Libre d’Incheon

    Incheon est la troisième ville du pays avec plus de 2 millions d’habitants. Mais malgré ce statut, étant le plus proche port de Séoul, Incheon est longtemps resté le prolongement maritime et industriel de la capitale coréenne. D’ailleurs sa distance avec les grandes routes maritimes a longtemps freiné sa modernisation logistique. Mais grâce au rayonnement de l’Aéroport International d’Incheon et à un investissement massif, la Corée affiche à Incheon la volonté de devenir le hub financier et logistique de l’Asie du Nord-Est d’ici 2020.

    En 2003, trois districts d’Incheon sont désignés comme Zones Economiques Libre (Free Economic Zone), il s’agit de Song-do, destiné à devenir le foyer d’industries de pointe, notamment dans le domaine des technologies de l’information. Yongjong-do, situé autours de l’Aéroport International est destiné à devenir un important centre logistique. Et Chongna qui sera destiné aux activités de service tels que le tourisme, les loisirs et la finance internationale.

Incheon, plaque tournante du commerce mondial

    En plus d’accueillir un important port du pays, Incheon abrite également un aéroport international moderne. Ouvert en 2001 dans le cadre de la coupe du monde Corée-Japon, l’aéroport se situe sur les îles artificiellement réuni de Yeongjong et Yongyu. L’Aéroport International d’Incheon est relié à Séoul et Incheon par plusieurs ponts autoroutiers et par la ligne 5 du métro de Séoul. Un pont actuellement en construction doit relier l’Aéroport avec le district de Songdo mettant cette dernière à moins de 15 minutes de l’aéroport en voiture. De plus, étant situé au cœur de l’Asie du Nord-Est, Incheon est également à moins de 3h de vol de centres économiques tel que Shanghai, Pékin, Tokyo ou Osaka.

Seoul-Incheon-copie-1.jpg 

    L’aéroport international d’Incheon vient par ailleurs d’être désigné « meilleur aéroport au monde » pour la troisième année consécutive par le Conseil International des Aéroports (ACI). L’aéroport d’Incheon est en effet arrivé premier sur 30 des 34 critères de l’ACI. L’Aéroport International d’Incheon est aussi le 11ème au monde en terme de passagers et le 4ème en terme de fret.

    Ajoutons à cela que Korean Air a été pour la quatrième année de suite, la première compagnie aérienne mondial pour le transport de fret. Korean Air a aussi été désigné comme la meilleure compagnie aérienne asiatique pour le transport de passager par le magazine spécialisé Business travelers, en particularité grâce à la qualité de son service en classe affaires. De son coté Asiana a été désigné par Global Traveler, et ce pour la quatrième année de suite, comme étant la meilleure compagnie aérienne au monde en terme de service. Une distinction que lui a également donné Business Travelers pour la deuxième année de suite.

NE-Asia-trade-tower2.jpgUn centre d'affaires émergent

    Les trois Zones Economique Libre d’Incheon ont nécessité et nécessitent toujours d’importants aménagements, à commencer par la création de polder et la création entière de nouveau quartier d’affaires.

    Quoi qu’il en soit, Song-do et les autres FEZ émergent peu à peu et de nombreux projets ambitieux y prennent place comme l’atteste le nombre de super-tour en construction ou en projet. Ainsi les tours jumelles d’Incheon, une fois achevé en 2012, seront les secondes plus hautes tours au monde derrière la Burj Dubaï. Ces tours de 151 étages pour 610 mètres de haut abriteront, hôtel, appartements, centre commerciaux, centre de conventions et de loisirs. A coté de cela, il existe d’autres projets notable comme la North East Asia Trade Tower devant mesurer 305 mètres de haut pour 65 étages et qui devrait être terminé en 2010. Ou encore le projet de tours jumelles (450 mètres) dans le district de Cheongna qui verra peut-être le jour en 2015.

    Les trois FEZ abriterons également d’importants parcs, espaces verts et plans d’eau ainsi que des écoles internationales, universités (Yonsei notamment) et centres de recherche et développement.

Incheon.jpg

    Tous ces projets attestent de l’ambition d’Incheon de devenir l’un des grands hub d’Asie sinon du monde mais aussi de la compétition que se livre la Chine, la Corée et le Japon. La Corée réussira-t-elle via Incheon à s’imposer comme la plaque tournante de l’Asie du Nord-Est ? Seul le temps nous le dira.

Publié dans [Corée] Technologies

Commenter cet article

Pharang 09/10/2008 10:43

Interessant. Mais avec la crise actuelle, c'est pas gagné...

Daegann 11/10/2008 13:53


C'est sûr...

- Daegann -


Azmodan 26/03/2008 10:30

Le pur endroit pour aller runner. Bon je sais je connais la sortie... ;)