Les points noirs d'un voyage touristique en Egypte

Publié le par Daegann

    L'Egypte fait partie de ces pays pour lesquelles partir en voyage organisé est une quasi nécessité. C'est en effet la seule façon de pouvoir visiter de nombreux sites et d'avoir les explications nécessaires pour donner de l'intérêt à des visites qui pourraient sans ça perdre de leur charme (la différence entre un temple et un autre, si on n'est pas un égyptologue peut ne pas être évidente et rendre les visites monotones...). Visiter l'Égypte en voyage organisé, c'est aussi limité (mais pas éliminer) les désagréments propre au pays.

Backshish

    Une chose est frappante lorsque l'on arrive en Egypte, c'est la pauvreté. Avec un fort taux de chômage et un revenue par habitant très faible, beaucoup d'Egyptien ce sont tourné vers les touristes pour gagner un peu d'argent. En soit, je me sent mal à l'aise pour critiquer et pour dire ce qui va suivre mais cet état de fait est parfois assez pénible. En effet, pas un lieu touristique sans qu'on se retrouve assailli par des Egyptiens ou leurs enfant réclamant un Euros pour des cartes postales, des colliers ou pour vendre des petites pyramides. Dit comme ça, ça ne semble pas terrible mais au bout de quelques jours, quand on sort de la visite d'un temple et qu'on voit une dizaine d'égyptien se lever et s'approcher de toi pour parfois t'harceler (oui, le mot est fort, mais il n'est, ici, pas utilisé à tord)... Le pire, c'est que même si tu donnes quelques choses, ils ne sont pas content et réclament plus. Donne Un Euros ou deux à un enfant, trente seconde plus tard il te redemande un Euros et d'autres enfant approche pour recevoir la même chose. Donne un Euro à un cocher après un trajet en calèche (déjà bien payé par l'agence de voyage) et il regarde la pièce d'un air dégoûté en disant "un ?" alors qu'il reçoit ça des cinq personne qu'il vient de transporté (et je le répète à déjà été payé). Le pire c'est peut-être au souk où on se retrouve seul au milieu de tout les égyptiens t'interpellant de partout à un point que la seul chose que tu as envies, c'est surtout de ne pas regarder les boutiques et de partir le plus vite possible.

    De même à Guizèh on essaye de te "donner" des pyramides (en plâtre) en te disant que c'est un cadeau parce qu'on aime le foot et l'équipe de France avec Zizou... Mais ce cadeau n'en est pas un (ça aurait été surprenant, vue le nombre de français visitant l'Égypte, qu'on donne un cadeau à chaque français). En effet, après avoir donner ce cadeau on va vous suivre pour vous demander une pièce (ou un billet...) et si on ne donne pas, on nous reprendra méchamment des mains notre cadeau... A Gizeh toujours, on peut faire des ballades en dromadaire pour rejoindre le Sphinx, ce n’est pas trop cher. Mais un peu plus haut à coté des pyramides, on en trouvera qui te dirons, un Euros pour une photo à coté du dromadaire, Deux Euros si tu veux monter dessus pour une photo. Mais une fois dessus, il va donner un petit coup au dromadaire qui va partir vers le désert et au bout d'une vingtaine de minutes, le type arrivera et te demandera 20€ pour te faire revenir aux pyramides et te faire descendre... (Le guide nous l'a raconté et je connais des gens à qui c'est réellement arrivé).

    Dans le sud de l'Egypte, les gens sont moins agressifs qu'au Caire mais ils peuvent parfois être assez collant. Certains restent aussi au milieu des temples et voudront te montrer quelque chose (même si c'est la direction que tu voulais prendre) et te demanderons, pour ce conseil avisé, un petit backshish... Ou bien au jardin botanique, on va cueillir deux-trois fleurs et te faire sentir deux feuilles pour te demander la pièce, même si tu n'as rien demandé là encore. Et on te lâche pas tant que t'as pas donné...

    Mon conseil pour éviter d'être trop dérangé, c'est que si on ne veux pas acheter les cartes postales, collier et autre, il faut simplement ignorer ces vendeurs. Car leur dire "non merci" ou même simplement regarder ce qu'ils ont dans les mains, c'est déjà une ouverture pour eux et après ça ils ne vont pas te lâcher. Donc ne pas les regarder et ne pas leur adresser la parole, même si ce n'est pas polie et qu'on se sent mal à l'aise, à la fin en en vient tous là... Et si vous voulez achetez quelques choses à un de ces vendeurs ou sur un souk, gardez à l'esprit que si vous ne payez qu'un Euro, c'est que ça ne vaux pas plus. Entendez par là qu'on va trouver des pyramides et autres statuettes pas cher et intéressantes donc mais souvent en plâtre ou dans tout les cas dans une matière qui risque de ce casser avant la fin du voyage... Attention aussi au papyrus. En effet, le papyrus est à l'origine une plante qui pousse au bord du Nil. Et lorsqu'on vous propose trois ou quatre petit papier de papyrus pour 1€, c'est que ce papyrus à probablement été récupérer dans un canal pollué. Toucher le papier n'est alors pas une bonne idée. (Cela dit, ces petit papier sont envelopper dans un film plastique, pas de problème alors mais n'enlevez pas le plastique). Et un dernier conseil, n'achetez pas de bouteille d'eau en dehors des hôtels et cafétérias de site touristique. On vous propose parfois deux bouteilles pour 5 livres égyptienne (60 centimes d'Euros), il s'agit souvent de bouteille vide remplis avec l'eau du Nil et refermé...

Hygiène

    Quand on entend les gens parler de voyages en Egypte, on nous met souvent en garde contre l'eau et on nous dit de bien penser à prendre des médicaments contre la tourista en nous citant l'exemple d'amis ou de collègue qui y sont aller et où tout le bateau lors de leur voyage a été malade. Avant de partir, on se dit que c'est un peu abusé. Une fois rentrer on se dit que non, finalement, ce n'était pas si abusé que ça. En fait, les premiers jours sur place on ne fait pas trop attention, enfin juste le minimum quoi. Et puis après deux-trois jours on vois des membres groupes (ou soi-même) avec un bon mal de ventre ou une bonne gastro. Et après on se méfie de tout...

    L'eau... L'eau du robinet n'est pas potable. On boit donc uniquement de l'eau minérale en bouteille. Ca n'est pas très difficile de se limiter à ça. Le problème c'est qu'a moins d'utiliser de l'eau minéral pour ce brosser les dents ou pour se laver les mains (ce qui devient vite contraignant sans que ce soit toujours très facile, au restaurant notamment pour se laver les mains) et bien on utilise l'eau du robinet. Là où les doutes deviennent plus important et que l'on commence à éviter de trop manger, c'est quand les buffets proposent beaucoup de soupe (il faut de l'eau, pas sûr que ce soit de l'eau en bouteille) et énormément de crudité (il faut bien les laver... Je doute fortement qu'ils lavent tout à l'eau minérale). Le petit déjeuné pareil avec le café ou le jus d'orange (que je suspect d'être souvent de la poudre mélangé avec de l'eau). Bref, une fois le doute installé, il ne part pas, même dans les hôtel ou sur le bateau... Et si on ajoute ça à la poussière et au sable ambiant, les chances d'ingurgiter des salmonelles sont loin d'être marginal. Du coup oui, il y a des gastro... Et vous savez comme moi que ce genre de chose peut être gênant et gâcher des visites si ce n'est une bonne partie du voyage...

    Mon conseil donc, c'est de faire attention dès le début du voyage : évitez autant que possible les crudités, plat en sauce et choses de ce genre. Ce n'est pas forcement facile et il faut bien manger mais éviter de prendre de trop grande quantité d'un même plat, essayez de varié. Et puis bien sûr n'oubliez pas de prendre des médicaments, ça peut enrailler rapidement la gastro et permettre de profiter du voyage correctement.


    Bon en définitive voilà les plus gros point noir de l'Egypte touristique (avec, les mouches et le danger que constituent les véhicules). C'est vrai que ce sont des désagréments pénibles mais d'un autre coté, le voyage et la vue de tous les vestiges de la civilisation pharaonique vaut quand même le détour...

Commenter cet article

Gilles 26/05/2008 19:02

De toute façon, avec un peu d'attention, on voit rapidement si une bouteille est scellée ou pas.Mais quel est donc ce pays où il fait 40° l'été et où les gens mettent la clim à fond ? :p

Daegann 26/05/2008 20:32


:p

- Daegann -


@nne marie:0010: 26/05/2008 10:51

Bonjour, je viens de lire avec attention cet article et je me permets d'attirer ton attention sur un point important .Je ne peux laisser passer le paragraphe sur l'eau en bouteille achetée hors des hôtels et des bateaux ! ! Je vis en Egypte depuis 1992 dont 12 années passées à Louxor ! !Je t'assure n'avoir JAMAIS vu de l'eau du Nil revendue dans des bouteilles plastiques ! ! Tous les petits super market vendent de l'eau minérale en bonne et due forme à environ deux livres égyptienne la bouteille d'un litre et demi ! ! De toutes façons, cela se verrait immédiatement compte tenu de toutes les bactéries contenue dans le Nil ! ! !N'oublie pas aussi de préciser que la majorité des "tourista" proviennent du fait que les touristes utilisent la clim tr-s forte et sortent ensuite dans la fournaise des sites, ils boivent aussi glacé beaucoup de jus de fruits FRAIS car cela aussi se voit immédiatement et tout cela dérange les estomacs peu habitués à ces forts changements de température et de nourriture ! !Bonne fin de journée et amitiés de la mer rouge, 
@nne marie

Daegann 26/05/2008 14:39


Qu'on soit clair, les supermarché comme les hotel vendent de l'eau minérale parfaitement clean (encore heureux !). Ce dont je parle, c'est les bouteilles vendu à la sauvette aux touristes devant
les bateaux. Là encore ce n'est pas toujours le cas mais je t'assure avoir bien vue des bouteilles qui n'étaient pas correctement refermer. Que l'eau provienne du Nil ou d'un robinet quelconque, ça
n'est pas potable. Je dis donc simplement de se méfier pour éviter tout risque. Maintenant autant on peut en acheter et ce sera des bouteilles parfaitement clean. Reste qu'il y a un risque (qu'on
ne voit pas forcement quand on est résident et pas touriste)

Quant à la majorité des toursita qui viennent de la clim, c'est possible mais laisse moi emmetre tout de même quelques doutes. Je suis déjà aller dans des pays ou l'été la temperature avoisine les
40°C et où les habitants ont l'habitude de mettre la clim à fond. Et je n'ai personnellement jamais eu de problème avec ça et peu de gens de ma connaissance non plus. Alors oui, les chaud et froid
et la clim peut-être un facteur ou la source d'une maladie mais pour moi elle n'explique pas la difference, surtout quand tout le monde tombe malade en même temps...

Après oui, il s'agit principalement d'un manque d'habitude des estomacs et le changement de temperature (ah oui, et je n'ai rien vu de terriblement glacé durant tout le voyage...) n'aide mais
la nouriture non plus. Et heuresement parce que si ce n'était pas un manque d'habitude, je plaindrais vraiment la population... Alors oui le problème principal est que nos estomac sont un peu trop
délicat et pas habitué à la poussière, aux chaud et frois, au petite bactérie peu dangereuse mais que notre organisme ne connais pas et n'a pas encore developper de defence naturel. Reste que du
coup le risque d'une gastro est bien réel et que d'experience le principal facteur reste au niveau de l'eau et de la nouriture. Ca ne peux en tout cas pas faire de mal de faire attention...

- Daegann -