Hallyuwood : Une ville pour la vague coréenne

Publié le par Daegann

 

    La province du Kyeonggi, à proximité de Séoul, a décidé de construire un immense complexe entièrement consacré au « Hallyu », la vague de la culture pop coréenne, qui fait fureur depuis quelques années en dehors des frontières coréennes. Sa popularité est surtout forte en Asie, à tel point qu’on voit aujourd’hui de plus en plus de Chinois, de Japonais ou de Thaïlandais fan de drama ou de star Coréenne - le meilleur exemple étant BoA - ou qui veulent apprendre la langue coréenne. Baptisé "Hallyuwood", cet immense espace d’un million de mètres carrés devrait regrouper tous les aspects de la culture pop coréenne, et servir de centre de production aussi bien de séries télévisées, que de films ou de musique. D’autre part, il aura pour but d’attirer les visiteurs, étrangers ou coréens. A cet effet, hôtels, parcs d’attraction et restaurants seront construits, et tout sera fait pour cajoler les touristes.

    Pour atteindre cet objectif, la province du Kyeonggi a prévu un budget conséquent : quelque 2 milliards de dollars seront injectés dans le projet. Une association baptisée « A Consortium » regroupera les acteurs économiques intéressés : banques, entreprises de construction, de divertissement, développeurs de logiciels et administrations publiques. 49 entreprises, dont SBS Production, KBS Art Vision et l’Association coréenne de divertissements y fabriqueront des produits culturels.

    Dès le second semestre de l’année prochaine, la province du Kyeonggi a prévu d’investir 900 millions de dollars dans la création d’un parc à thème et d’infrastructures de loisir, sur une surface de près de 300 000 mètres carrés. Cet ensemble, qui doit être construit d’ici 2010, comprendra des salles de spectacles, un village du cinéma, un parc d’attraction et un quartier commerçant.

    Pour la deuxième phase du plan, c’est de nouveau 900 millions de dollars que devra débourser la province, pour bâtir un complexe hybride accueillant bureaux, commerces, infrastructures touristiques et résidentielles et, par la suite, un centre d’affaires international, un musée et un "centre de mise en forme". C’est ce centre qui abritera les compagnies de production de films et de feuilletons télévisés.

    De grands travaux d’infrastructures seront entrepris. Un train monorail connectera le complexe au métro de Séoul, pour éviter des engorgements automobiles et aussi pour permettre aux visiteurs venant de Séoul ou d’Incheon d’accéder facilement au site. Par ailleurs, une partie de l’eau du fleuve Han sera détournée pour alimenter les fontaines et les parcs aquatiques qui seront construits. A terme, on chiffre les retombées économiques de ce projet à 1,7 milliards de dollars. Il devrait également générer la création de 58 000 emplois et attirer chaque année 6 millions de visiteurs.

    Situé à proximité de la capitale et des aéroports d’Incheon (qui vient d'obtenir le titre de meilleur aéroport du monde) et de Kimpo (désormais reservé aux vol intérieur et a quelques liaisons avec le Japon), on espère de Hallyuwood qu’il accélère encore la présence de la Corée du Sud sur la scène culturelle internationale, que ce soit en termes de développement, de production, de distribution ou de consommation.



Légèrement adapté d'un article de world.kbs.co.kr

Publié dans [Corée] Culture

Commenter cet article