Bulguksa temple, trésor du patrimoine mondial

Publié le par Daegann

    L'une des destinations touristique les plus populaires en Corée est la ville de Gyeongju (aussi écrit Kyong-ju / 경주) situé dans le Sud-est de la Corée. Ancienne capitale du Royaume de Silla (Shilla / 신라), la petite ville de Gyeongju garde une grande importance culturel et historique.




Le royaume de Silla

    C'est en 57 avant JC que le royaume de Silla aurait été formé par le roi Park Hyeokgeose à la suite de l'unification de six petits villages proche de l'actuel Gyeongju. A noter que ce roi est à l'origine du nom de famille "Park" (박) porté aujourd'hui par environ 9% de la population coréenne.

    Longtemps considéré avec bienveillance par le royaume de Goguryeo (koguryo / 고구려) qui a fort à faire contre le royaume de Baekje (Paekche / 백제), au Vème siècle, Silla finit par s'allier à Baekje contre Goguryeo. Mais Silla trahi Baekje au court d'une offensive commune. Quelques années plus tard Silla annexe la fédération Kaya (Gaya / 가야, le "4ème" des trois royaumes...). C'est finalement au VIIème siècle après s'être allié avec la Chine que Silla conquiert le royaume de Paekche puis celui de Goguryeo unifiant ainsi la Corée autours d'un unique royaume.


Gyeongju

    Au VIIème siècle Gyeongju devient le centre économique et politique de la Corée. Au sommet de sa gloire, on estime que Gyeongju accueillait plus d'1 million d'habitant et sa prospérité était connue jusqu'en égypte. La majorité de ses sites les plus fameux dates de la période unifié de Silla qui prend fin au IXème siècle. Sous les dynasties Goryeo (Koryo / 고려) et Joseon (Choson / 조선) Gyeongju perd son importance nationale.


Bulguksa

    L'un des plus beau héritage de l'age d'or de Gyeongju est le temple Bulguk (불국사). Situé sur le flanc de la montagne Toham, Bulguksa est l'un des plus grand temple bouddhiste coréen. Ce temple et la grotte voisine de Seokguram (석굴암) ont été les premiers sites coréens à être ajouté sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. Et le gouvernement coréen a répertorié à Bulguksa pas moins de 7 trésors nationaux.

    C'est en 528 qu'un petit temple est construit à l'emplacement de Bulguksa mais c'est en 751 que les travaux Bulguksa commencent réellement, le temple sera achevé en 774. Même si le temple a connus plusieurs reconstructions, les fondations en pierre que l'on peut voir aujourd'hui sont celles d'origine.

    Seokgatap (석가탑) est une pagode de plus de 8 mètres de haut entouré de huit pierres ressemblant à des fleurs de lotus. Durant les travaux de reconstruction en 1966 de véritables trésors furent retrouvés caché à l'intérieur. On y a ainsi retrouvé la plus ancienne xylographie (tablette de bois permettant l'impression de texte et d'images sur du papier) au monde accompagné d'un rouleau de papier long de 6,2 mètres et large de 6,7 centimètre qui est à ce jour le plus ancien texte imprimé jamais découvert au monde.

    Dabotap (다보탑) est une autre pagode. Il s'agit en fait de la pagode que l'on retrouve sur les pièces de 10 wons. A noter que Dabotap mesure 10,4 mètre de haut et que les pierres la formant sont assemblé sans aucun mortier.

    Derrière ces deux pagodes ce trouve le bâtiment principal et son Bouddha de bronze. Enfin, l'ensemble du site est magnifique et il est agréable de se laisser bercer par le calme qui se dégage de l'endroit. Si vous en avez l'occasion, c'est véritablement un endroit à visiter et ce quel que soit le moment de l'année.








Publié dans [Corée] Tourisme

Commenter cet article

Shuroan 01/09/2008 14:13

Ca donne envie d'y aller ces photos ^^

Daegann 01/09/2008 20:06


C'est moi qui les ai prise :p

- Daegann -