Samsung et LG s'apprêtent à mener une série de Fusion Acquisition

Publié le par Daegann

    Les CEO de Samsung Electronics et LG Electronics ont récemment  fait une série de commentaires laissant à penser que les deux géants coréens s'apprêtent à mener une série de Fusion-Acquisition (M&A ou Mergers and acquisition).


La valse des Fusion Acquisition a commencé

    Le président de la branche semi-conducteurs de Samsung Electronics a ainsi exprimé mercredi dernier son intention de racheter un fabriquant de circuit intégré pour acquérir de nouvelles technologies et étendre ses activités. C'est également dans ce contexte que Samsung a annoncé la possibilité de racheter SanDisk. Et tout cela un an après avoir racheté TransChip, une société de R&D israélienne travaillant sur des capteurs CMOS (Ces capteurs convertissent des images optiques en signaux électroniques. Ils sont principalement utilisés dans les téléphones portables et appareil photo numérique).

    De son coté, le président de LG Electronics a déjà fait état de sa volonté de mener plusieurs acquisitions de compagnies étrangères pour stimuler la croissance du Chaebol. Il avait alors mentionner la division électroménager de la General Electric comme étant une cible potentielle. Et plus récemment, LG Electronics recherchait des cibles pour un rachat ou une fusion dans le domaine de l'énergie solaire.


Pourquoi ces fusions acquisition ?

    Et bien tout d'abord parce que Samsung comme LG on globalement atteint un stade de maturité limitant la croissance possible sur leurs marchés traditionnels. En effet le marché des semi-conducteurs comme celui des écrans LCD semble aujourd'hui s'essouffler et se stabiliser.

    Dans le même temps, l'utilisation de brevet déposé par d’autres sociétés pose d'autres problèmes, surtout avec l'affaiblissement du Won sud-coréen face au Dollar américain. Ainsi, Samsung Electronics doit déjà payer 400 Milliards de Won en royalties à SanDisk et probablement encore plus quand le contrat sera renouvelé l'année prochaine. Dans le même temps, SanDisk ne pèse maintenant plus "que" 3 500 Milliards de Won (un tiers de ce que l'entreprise valait il y a un an). L'acquisition de SanDisk par Samsung prend donc ici tout son sens...

    Enfin, les deux géants coréens ont les moyens de mener une politique d'acquisition dans un contexte où la baisse du prix des actions dans le secteur de l'informatique rend séduisant le rachat de nombreuses compagnies. La réserve en espèce des deux chaebol leur permet également cette politique. Cette réserve est estimée à plus de 6 000 Milliards de Won à la moitié de cette année.


    Reste à voir si ces acquisitions seront des réussites ou des échecs pour les deux groupes sud-coréens. Cela laisse en tout cas présager quelques chamboulements parmi les grands de l’électronique dans un avenir proche…

Publié dans [Corée] Technologies

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

krybaby 15/09/2008 14:35

Il est tres sympa votre blog !!a bientot