De nouvelles provocations japonaises sur Dokdo

Publié le par Daegann

    Les îlots Dokdo / Takeshima sont toujours au centre d'une querelle Sud-coréano-japonaise. En effet, plus d'un an après que le Japon ait ravivé les tensions autours de ces îlots en votant un jour spécial Takeshima (du nom japonais de l'île) et après avoir, plus récemment, demander à ce que les manuels scolaires japonais expriment la position officielle du gouvernement japonais sur Dokdo (à savoir que les îles sont japonaises et illégalement occupé par la Corée du sud) ou encore après avoir accusé la Corée de se servir des îles Dok à des fins de politique intérieur ; le Japon vient à nouveau de mettre de l'huile sur le feu de cette dispute.

    En effet, les autorités maritime Japonaise viennent d'informer l'IHO (International Hydrographical Organization) leur intention de mener une étude dans la mer de l'Est (mer du Japon) entre le 14/04 et le 30/06. Les zones d'études indiquées par les Japonais étant à l'Est de Ulleung-do et de Dok-do, Le gouvernement coréen à aussitôt protesté. Les Japonais ont ensuite répondu que la zone en question était situer dans les eaux territoriales exclusives de Tokyo ; ce qui serait le cas uniquement si Dokdo appartenait au Japon...

    Que ce soit d'après les textes des Nations Unies ou les lois coréenne, les Japonais devraient demander l'autorisation de mener cette étude à Séoul. Le gouvernement coréen à donc jugé l'action illégale et décidée de prendre les mesures nécessaires à savoir la saisie et la détention de tout navire et membre d'équipage faisant intrusion dans les eaux territoriales exclusive coréenne.

    Finalement, ce n'est un nouveau calcul du Japon visant à accroître la tension au sujet de ces îlots. De plus, le Japon sait que l'opinion internationale va dans sa majorité prendre l'information en se disant que la réaction coréenne est excessive alors que le Japon ne parle que d'envoyer un bateau faire des recherches maritimes, provoquant ainsi l'incompréhension et faisant passer le Japon pour victime. Et au niveau politique intérieur cela redonne un coup de fouet au nationalisme et à l'impérialisme japonais "seul, incompris face à ses voisins agressifs". C'est ainsi que le gouvernement japonais manipule ses électeurs mais aussi ses voisins et l'opinion international, rappelant par certain coté une autre superpuissance...

Publié dans [Corée] Géopolitique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

lawren00 17/04/2006 12:54

Enfin le blème va être dans l'autre sens aussi. Du point de vue de la communauté internationale, Dokdo ou Takeshima est japonais et non coréen. La Corée doit régler le problème avant tout avec la communauté internationale et ensuite le Japon pourra rendre Dokdo. Dans le cas où le Japon ne le fait pas, ce sera lui le vilain canard... En attendant c'est la Corée le vilain canard qui n'autorise pas le Japon dans ce qui est censé être son territoire.

Nicolas 16/04/2006 13:41

l'article est interessant ça va aussi renforcer le nationalisme en corée et le ressentiment contre le japon..
sinon merci de m'avoir rajouté dans tes liens je viens de te rajouter aussi mais mon blog ne sera pas updaté pendant 2 mois c'est a dire le temps que je (re)passe mon bac lol ^^ obligé darreter internet
ton blog est instructif ^^