Fable coréenne : Le mariage de la taupe

Publié le par Daegann

    Non, derrière ce titre ne se cache pas un résumé médisant de mon week-end mais le titre d'un conte coréen ('tain balaize comme introduction ). Voilà, j'ai lu ce conte et je l'ai trouver très sympa alors je vous le fait partager... (je suis un gars cool non ? ). Alors par contre je précise que je le fais à ma sauce parce que je n'ai pas l'original sous les yeux et puis parce que je sens que ce soir j'ai envie d'écrire ça de façon branqu' (ben ouais, je suis comme ça des fois...)

    Alors voilà, c'est l'histoire d'une taupe qui désire se marier, mais attention ! Pas avec n'importe qui (y a un standing à tenir quand même) : Elle veux épouser celui qui est le plus haut placé dans l'univers (parce qu'elle trouve ça vachement classe). Elle réfléchie un peu et fini par statuer que c'est le ciel qui est le plus haut. Elle va donc trouver le ciel et lui explique les raisons de sa visite. Le ciel lui répond alors :
    "Ok, je dirige l'univers, c'est vrai, c'est la classe... Mais d'un autre coté sans le soleil je serais rien, tu devrais aller le voir."
    La taupe va voir le soleil et lui fait son exposé. L'autre répond :
    "Ouais c'est vrai, j'éclaire tout le monde, sans moi on voit que dalle (là la taupe elle comprend pas vu qu'elle y voit rien de toute façon). Mais bon suffit qu'un de ces foutu nuage se pointe et paf y gène la vue. Je suis donc impuissant face aux nuages."
    Rebelote, la taupe va voir un nuage et lui explique le deal.
    "C'est le soleil qui t'envoie ? Rah le lourd... Ben écoute Ok je lui gache la vue de temps en temps mais il arrive pas a comprendre que je vais pas ou je veux moi. C'est le vent qui me pousse et c'est lui que tu dois aller voir."
    La dessus la taupe elle se laisse pas démonter et devinez qui elle va voir...
    "Bien sur que je suis au dessus du nuage... Par contre le type en pierre en bas, impossible de le bouger !"
    Entêté, la taupe continue dans sa logique et va voir la statue du Boudha qui lui répond :
    "Je n'ai pas peur du vent, mais si une taupe creuse une gallerie sous moi, je peux être renversée. Tu dois donc épouser une taupe."
    Moment de reflexion chez la taupe qui conclu que finalement c'est elle la plus haut placé dans l'univers, la classe. Et du coup depuis les taupes sont devenue prétentieuses et se marient entres elles.


    Bon là forcement c'est raconter avec un peu de désinvolture et je m'en excuse même sincèrement parce que je voudrais pas que ce soit interprété comme de la moquerie. Vraiment le conte originel (qui dans le fond raconte la même chose mais en moins familier) est très mignon je trouve et je l'aime bien ce conte.

Publié dans [Corée] Culture

Commenter cet article

Le Fourbissime 02/05/2006 13:42

Attention, je ne dis pas que ce conte est japonais à l'origine et pas coréen, va pas déformer mes propos ;)Il s'agit d'un recueil de "contes Zen", mais un grand nombre était marqué comme étant d'origine chinoise, coréenne, vietnamienne ... mais rien n'était précisé pour celui là.

Daegann 02/05/2006 14:40

Je veux pas déformer tes propos ^^ Je réagissais juste à "recueil de contes Zen - le conte est indiqué comme étant d'origine japonaise". Du coup ça m'a fait penser à ce que j'ai répondu, c'est tout ^^- Daegann -

Le Fourbissime 02/05/2006 11:46

Tiens, c'est pas banal ca.Ce conte, je l'ai lu il y a deux semaines, et je l'ai même raconté à des gosses à une auberge de parole. Sauf que voila : il existe de très nombreuses versions de ce conte, autant orientales qu'occidentales.La version que j'en ai lu proviens d'un recueil de contes Zen - le conte est indiqué comme étant d'origine japonaise. Mais des conteurs de l'auberge de parole m'ont dit avoir déjà entendu de nombreuses variations sur ce conte, provenant de nombreux pays différents.Coïncidence amusante, en tout cas ! ^_^

Daegann 02/05/2006 13:28

Oui... Il y a d'autre conte coréen que j'ai lu ou on retrouve des références ou des similitudes avec nos contes ou d'autres contes. Je suppose que ces histoires oral ont beaucoup voyagé...Cela dit, au passage, le "Zen" japonais, à l'origine c'est le Boudhisme "Chan" qui part de chine et d'inde au XIème siècle pour se transformer en "Sôn" en Corée au IXème siècle puis le "Sôn" fait le saut au Japon et devient le "zen" au XIème siècle. Bon alors bien sûr après chacun adapte à sa sauce mais comme pour beaucoup de chose que ce soit le Shinto ou le Zen ben même si ça a bien évolué au Japon, on trouve des origines Coréenne et là aussi dans bien des cas on retrouve des origine chinoise, mongole etc. ^^ Tout ça pour dire que si le conte peut être considérer de bonne foie comme "zen" et donc d'origine Japonaise pour les Japonais, il a quand même peut-être/sûrement trouvé son origine dans le reste du continent asiatique et avoir été repris.- Daegann -