L'anti-américanisme en Corée

Publié le par Daegann

    Lorsque l'on parle de l'antiaméricanisme en Corée, il faut tout d'abord reconnaître que sans les USA, la Corée ne serait pas aussi développé qu'elle ne l'est actuellement. Mais cela n'excuse pas tout et la population coréenne a de nombreuses raisons de ne pas apprécier les USA.


Les USA et la guerre de Corée

    Durant la guerre de Corée, les USA sont intervenue uniquement par intérêt et n'ont pas hésité à utiliser l'agent orange ou à le faire utiliser par des coréens sans leur dire comment s'en protéger, ils ont aussi testé la guerre bactériologique en relachant des insectes infectés, massacré des civiles du Nord et du Sud, etc. sans oublier Mac Arthur qui voulait utiliser la bombe nucléaire.
    C'est du passé mais cela peut aider à comprendre pourquoi les Coréens pensent que les occidentaux (les américains en fait) ne s'intéressent à la Corée que par intérêt. Et les générations de GI et d'hommes d'affaire (et même les touristes américains par certain aspect) présent en Corée tout au long des dernières décennie n'ont rien fait pour améliorer cette image.


La base américaine de Yongsan

    Quoi qu'il en soit, après la guerre, les USA sont resté pour défendre la Corée du Sud. Il y a donc eu (entre autres) depuis cette époque une base militaire américaine à Yongsan, au coeur de la capitale coréenne...


Le SOFA et les incidents

    Par certains coté, la présence militaire américaine ressemble à une armée d'occupation. Les soldats américains créent souvent des problèmes et les cas de soldat américains violant des coréennes voir tuant des coréens ne sont malheuresement pas extraordinaire. Et surtout, le statut des force américaine en Corée (le SOFA) prévoit que toute enquête incluant un soldat américain empêche les enquêteurs coréens d’accéder au lieu du crime ou d’enquêter. Le tout étant laissé aux autorités US. Ainsi à Itaewon, en cas de problème avec un occidental, c'est la police militaire américaine qui interviendra et non la police coréenne. De même, les soldats américains sont jugés devant une cours américaine qui a jusque dans les années 2000 acquitté 96,7% d'entre eux… (Je n'ai pas les chiffres depuis l'affaire dont je parle plus bas mais ça m’étonnerait que ça ait beaucoup changé)
    Il y a quelques années, l’antiaméricanisme des coréens avait atteint son paroxysme lors du procès médiatisé de deux soldats américains. Ceux-ci avaient écrasé deux fillettes âgées de 13 et 14 ans avec leur véhicule blindé alors qu'elles se rendaient à un anniversaire (à un endroit où le véhicule blindé n'avait pas la place de passer sur la route… Il était donc monté en partie sur le trottoir). Les deux soldats ont été acquitté malgré des procès ayant montré des arguments contradictoires (Ainsi dans un des procès, ce n’était pas la faute du soldat car le système de communication du véhicule avait eu une panne tandis que dans l’autre procès il a été démontré que ce system de communication marchait parfaitement…), il y avait eu à l'époque de nombreuses manifestations antiaméricaine… Le SOFA avait alors été légèrement révisé sous la pression (mais c'était plus symbolique qu'autre chose).


La politique international américaine

    A coté de cela, beaucoup de coréens sont opposé à la politique étrangère mené par les USA que ce soit en Irak à l'époque ou d'une façon général et qui les touches beaucoup plus vis-à-vis de la Corée du Nord. En effet, cela fait longtemps que les USA remette régulièrement de l'huile sur le feu pour raviver les tensions avec le Nord quand cela se calme trop. Les USA ont besoin de ses tensions et font tout pour les maintenir. De même le règlement de la crise nucléaire Nord coréenne a longtemps été une source de tension et aujourd'hui encore les pourparler à six ne sont pas facilité par les déclarations et les actions américaine.


Le déménagement à Pyongtaek

    Beaucoup de problèmes source d'anti-américanisme trouvent leurs origines avec la présence militaire américaine en Corée et par extension à Yongsan. Les coréens ont depuis longtemps demandé le déménagement de cette base mais les américains ont longtemps refusé, ne voulant pas, entre autre, prendre en charge le coût du déménagement. En 2004, un accord avait été trouvé et la base de Pyongtaek devait tripler de volume pour regrouper plusieurs camps dont la base de Yongsan. Les travaux devraient bientôt commencer mais les habitants de la région tentent de retarder la construction en cultivant toujours l'endroit et plus récemment en manifestant plus violement.
 Si on parle d'anti-américanisme dans les média pour parler de ses manifestations, en réalité ça n'en est pas vraiment. (Les réactions auraient été les mêmes si la base avait été coréenne). De plus, ce déménagement pourrait à terme apaiser le sentiment anti-américain en Corée.


Relativisons

    Voilà donc un petit tableau du sentiment d'anti-américanisme en Corée. Il faut cependant relativiser car tout comme en France il y a un fort sentiment anti-américain, finalement il y a des moments où l'on en parle beaucoup et des périodes où l'on y pense simplement pas. C'est exactement la même chose en Corée. Et d'ailleurs la majorité des coréens accueillent très bien les américains. Et puis à coté de cela, il y a aussi un nombre notable de coréen adorant les Etats-unis.

Publié dans [Corée] Géopolitique

Commenter cet article

MARUKO 25/06/2006 09:36

et puis un soldat prend le risque de mourir dans son metier ( ref aux 5 soldats coréens ), les deux fillettes étaient des civils, des innocentes, c'est toujours plus grave !Les ricains diraient pareille de leurs victimes du 11 septembre !

Johann 22/06/2006 12:11

En parlant de cette histoire des deux jeunes filles ecrasees par accident, une anecdote. Condolliza Rice est venu en Coree quelques mois plus tard et un journaliste ou un officiel (je ne sais plus) l'a apostrophe pour lui parler de cet accident.  Et la elle a demande a son interlocuteur s'il connaissait le nom des deux jeunes filles mortes. L'autre, apres tout le batage mediatique qui a ete fait les connaissait evidemment, et le lui a dit. Juste apres elle lui a demande le nom d'un des 5 soldats sud-coreens qui avaient ete tues par la marine nord-coreenne aux alentours de la meme periode. Personne dans la salle n'a ete capable de donner un nom.   

Daegann 23/06/2006 08:14

Ye et donc ça excuse les gentil américain ? Je suis d'accord que ce jour la il n'y a pas eu que deux fillettes coréenne de tuer. Mais compte tenue des circonstances elle n'auraient pas du être tué. Elle ne sont pas les seules non plus à avoir trouver la mort a cause des forces américaines en Corée. C'est sur que la surmédiatisation joue un grand rôle derrière et c'est pour ça que quand on me dit que l'antiaméricanisme n'existe plus trop, je dis juste qu'il est endormis et qu'il suffit d'une affaire un peu médiatisé pour raviver la chose. Mais c'est pareil partout. La "crise des banlieux" en france, on en aurait pas parler au info les racailles serait sortie autant que d'habitude et pas plus. Pareil avec le CPE, y aurais pas eu le battage médiatique on aurait eu quelques manifestation habituelle et ont en serait resté là. Les média sont une grosse source d'influence c'est certain. Cela dit ça n'enlève rien, ici, au fait qu'effectivement deux fillettes ont été tué par un blindé qui n'avait vraiment rien à faire dans une rue où il n'avait pas à passer et que les coupable (je suis sûr qu'il cherchaient pas à tuer des fillettes mais c'est quand même de leur faute) ont été acquité dans un proces qui n'était pas juste. Après il y a donc d'autres cas similaire dont on ne parle pas mais celui-ci reste symbolique et est un exemple...
- Daegann -

Fab 12/05/2006 08:49

Je pense que le sentiment Anti-américain (voir anti-wei guk een) est surtout partagé par l'ancienne génération. Les "jeunes" au contraire acceuillent plus facilement les étrangers même si c'est parfois pour des raisons superflues. Mais c'est vrai que le paradoxe  du Nationalisme accru (manière polie de parler de racisme) mêlé au fashion matériel de ce qui vient de l'étranger est particulier.La Corée est un putain de pays paradoxal. Ca ne l'empeche pas d'etre sympathique. Après tout, chaque pays à ses extremes.

Daegann 12/05/2006 12:40

Tout dépend de ceux que tu appels "jeune". Je connais surtout des coréens de la tranche d'age 20-30 ans et s'ils ne vont pas le montrer ouvertement toujours, ils n'aiment pas les USA. Mais certains font aussi et surtout une distinction entre le gouvernement americain et les américains eux-même (même si des fois la frontière est floue). Et puis encore une fois tout dépend de l'actualité, il en faudrait peu pour ravivé le feu.- Daegann -

lawren00 11/05/2006 03:42

Je voulais aussi ajouter, qu'il y a beaucoup d'anti américanisme de la part des coréens et beaucoup d'amour pour les américains de la part des coréennes.

Daegann 11/05/2006 23:22

C'est possible mais je ne serais pas aussi catégorique. Je connais un certain nombre de coréenne detestant les Etats-unis et à l'inverse je connais au moins un coréen fou des USA... (après bien sur dans les généralités il y a toujours des exceptions).Et puis je pense que ça dépend aussi beaucoup de la tranche d'age aussi.

lawren00 11/05/2006 03:41

Depuis 2004, cela n'a pas été réformé? Les GI peuvent être jugé par le système législatif coréen? POur le sentiment anti américain, j'ai plus souvent vu des anti japonais que des anti américains. J'ai vu énormément de filles qui rêvent des Etats-Unis, d'y vivre où d'y trouver un mari. arf

Daegann 11/05/2006 23:19

Depuis 2004 je ne sais pas. Je sais que le SOFA a été révisé mais de ce que j'en avait entendu c'était plus symbolique qu'autre chose.Et pour le sentiment anti-japonais par rapport au sentiment anti-américain, je dirais que c'est une question d'actualité... Aujourd'hui les coréens se préoccupent beaucoup plus de leurs voisins qui montre de plus en plus leur impérialisme. Mais au moment des procès dont je parle dans l'article, je peux t'assurer que le sentiment anti-américain était beaucoup plus visible qu'aujourd'hui, avec des groupes dans la rue portant des pancartes "Miguk naga", des manifestations régulière à Yongsan et devant l'ambassade américaine et beaucoup de pseudo MSN ou autre du type "I hate Bush" ou "Fuck the USA" etc. Et si demain tu as un incident médiatisé qui implique un soldat américain, tu reverra ce sentiment resortir. Mais en tant normal et bien c'est vrai qu eles Coréen ne le montre pas toujours. Mais ce n'est pas pour autant qu'ils les apprecient. Et apres il y a effectivement une partie de la population qui adore tout ce qui vient des USA... L'un des paradoxes coréens... ^^