Mirror's Edge

Publié le par Daegann

    Je viens de finir Mirror's Edge et ce jeu me laisse une impression mitigé. Il a beaucoup de qualité et je me suis bien amusé mais il m'a aussi pas mal déçu sur différent point.
 
    Le scénario et la mise en scène tout d'abord. C'est ce qui m'a le plus déçu. Le point de départ n'est pas des plus original mais est intéressant : Une ville ou le moindre flux de donnée est contrôlé, des caméras de surveillance omniprésentes et des opposants tombé dans la criminalité contraint d'utiliser des messagers pour communiquer entre eux. Il y a du potentiel et c'est le genre de background qui j'aime. Le hic c'est que ça s'arrête là. Vraiment, il n'y a rien de plus... On ne sait absolument rien des clients des messagers, si ce sont devenu des terroristes, des opposants modérés, des organisations criminels, quelles sont leurs actions. On ne les voit jamais on en parle jamais... Finalement le background ne sert que de prétexte et uniquement de prétexte. Alors il y a bien un semblant de scénario et d'histoire mais c'est décousus (les liens et déductions faites entre les missions sont complètement artificiel et souvent on a du mal à voir comment on en arrive à ces déductions), peu crédible (le plot met en scène un pseudo complot pour éliminer les messagers et ainsi priver leur client de communication... Mouais... c'est pas un complot ça, ça devrait être un postulat de départ...) et pourtant, paradoxalement on a quand même une ambiance sympa qui s'en dégage...
 
    Autre point noir, c'est les incohérences de l'univers... Les flux de données sont ultra surveillé, ce qui oblige les clients à utiliser des messagers. OK, mais dans ce cas comment expliquer que Faith soit en constante communication avec Merc par le biais de sa petite oreillette... Soit c'est pas sécurisé et c'est dangereux pour les messagers d'utiliser ça (mais on a absolument aucune référence à ça) soit ça fonctionne et on a pas besoin de messager pour communiquer. Aller, je vais être gentil et on va dire que les messager c'est pas tant pour communiquer que pour échanger des documents ou du petit matériel (mais ça reste peu crédible). Autre point. Dans le jeu on croise énormément de caméra, ce qui colle avec le background. Mais aucune n'a d'intérêt. Jamais il n'est question de les éviter pour ne pas se faire repérer, elles ne servent à rien. Et enfin je m'arrêterais sur un dernier point. A plusieurs reprises on se retrouve dans des immeubles en construction. Souvent on va devoir sauter d'un échafaudage à un autre. Car oui, il y a des passages entiers avec des échafaudages sans le moindre accès. Sont balaise les ouvrier dans le monde de Mirror's Edge (bon aller je suis un peu de mauvaise fois, souvent dans les bureaux et autre il y a de vrai accès). Un dernier point, le jeu était vendu par l'éditeur comme étant designé pour avoir plusieurs façons d'arriver à un même point. C'est faux ! Le jeu est linéaire. Les seuls options consiste à choisir entre sauter directement ou marche un peu sur un mur avant de passer : il y a plusieurs façon de franchir un obstacle mais au final c'est toujours le même obstacle qu'on franchi...
 
    Aller. J'arrête avec les points négatifs et j'aborde ce qui m'a plus. La jouabilité tout d'abord, elle est jouissive et impressionnante. C'est vraiment plaisant d'enchaîner les sauts sur les toits des buildings. Le character design ensuite car oui, j'aime beaucoup Faith mais pas uniquement elle, les autres personnages sont aussi sympa. Mais surtout, la vue à la première personne où l'on voit les mains, les pieds, les jambes de Faith en fonction de ses mouvements et de notre regard, c'est vraiment très bon. L'immersion est exceptionnelle. On s'imagine parfaitement la posture du personnage même lorsqu'on ne voit pas ses bras dans le champ de vision. On l'entend respiré, on ressent vraiment l'effort et la pression du personnage.
    Au delà de la jouabilité et de l'immersion qui sont les deux gros point fort du jeu (qui justifie à eux seul l'achat du titre et fait un peu oublier ses défauts), le jeu à d'autres qualité. L'ambiance est bien rendu comme je le disais, on vois une ville lumineuse dans laquelle on évolue en marge de la société : le monde vie sans nous (on entend un avion passant dans le ciel, on voit des gens vaquant à leur occupation dans la rue). On entend quelques flash info, surprend quelques discussions (trop peu cela dit) et Merc nous tiens aussi informé dans l'oreillette ce qui contribut beaucoup à l'ambiance : sur la brèche, il nous guide, nous indique où sont les flics et c'est lui qui au tout départ pose les bases de l'ambiance : lorsque les flic nous tirent dessus lors de la première mission, c'est grâce à ses dialogue qu'on sens qu'il se passe quelque chose d'anormal.
 
    En fait, le jeu aurait vraiment été une tuerie si l'intrigue avait été un peu mieux pensée. Si on aurait commencé par deux-trois missions classiques de livraison pour poser les bases du background et de l'ambiance avant de nous faire entrer dans le plot, là on y tombe beaucoup trop rapidement, c'est dommage. Ensuite il aurait fallut qu'on prenne une part plus active dans la recherche d'information et que les missions soient un peu moins répétitive (courir sur les toit, fuir les flic - il y a pourtant à deux reprises une petite poursuite et une mission de snipe, de bonnes idées mais pas assez nombreuse). Car le titre et le background à du potentiel. Le jeu joue uniquement sur la rapidité et les enchaînements. C'est très sympa mais il est du coup impossible de tenter des approches discrètes ou de contourner un obstacle si ce n'est pas prévu. Un terrain plus ouvert et une gestion de la discrétion auraient décuplé l'intérêt du jeu.
 
    Bref ça reste un bon jeu et vu qu'un Mirror's Edge 2 et 3 sont prévu (sans exclure la possibilité d'autre volet dans lesquelles ont ne jouerait pas Faith), peut-être que... Mais ce qui me fait peur c'est que les ventes du premier n'ont pas atteint le seuil espérer et qu'ils vont probablement revoir certaine chose. La durée de vie sans doute mais pour le reste... J'espère qu’ils feront des efforts sur l'intrigue et qu'ils ne dénatureront quand même pas trop le jeu...

Commenter cet article

Shuroan 25/04/2009 10:38

Donc je peux le prendre sans trop de soucis, si je comprends bien ^^

Shuroan 25/04/2009 01:13

J'hesite à acheter le jeu, meme s'il est a 30euro. J'avais testé la démo qui semblait prometteuse, mais par contre la vue FPS, me donnait envie de vomir.Alors l'ayant finit tu confirmes ou c'est une question d'adaptation?

Daegann 25/04/2009 09:46



Quand j'ai joué à la demo mis à part quelques moment où j'étais un peu désorienté, je n'ai pas ressentis l'envie de vomir dont tu parle. Le jeu en lui-même ne m'a pas posé plus de problème (mais
effectivement après un petit moment on est plus à l'aise avec les commandes). Par contre la durée de vie est assez courte. Perso je regrète pas de l'avoir pris à 25€ mais si je l'avais payé 70€
je l'aurais eu mauvaise.

- Daegann -