Le drapeau coréen, le Taegukki... Quant on le regarde, la première chose que l'on remarque c'est ce "yin-yang" (Taeguk en Coréen), symbole des forces vitales, symbole de l'équilibre. Au-delà, on se doute bien que le drapeau coréen contient d'autre signification, pourquoi les "traits noirs" autours du Yin-Yang ne sont-il pas identique par exemple ? Et bien cet article va tenter de donner peut-être pas toutes les explications de ces symboles mais quelques-unes unes dans tous les cas.


Le taeguk

    Commençons par le Taeguk (tai-chi en chinois) au centre du drapeau. Rien qu'au nom on peut savoir que ce qu'il représente est un concept important pour le drapeau (appelé taegukki). Il représente un cercle symbole de l'infinie divisé en deux parties d'une même superficie s'entremêlant symbolisant des forces complémentaires en mouvement constant et maintenant un parfait équilibre. Le concept du Eum-yang insiste sur l'équilibre et le besoin complémentaires des deux forces. Le printemps est le Eum allant vers l'été Yang et l'automne est le yang allant vers l'hiver Eum. Pour apprecier la beauté (Yang) il faut connaître la laideur (Eum) et le concept du bien (Yang) ne peut exister sans celui du mal (Eum). Ces deux forces sont représenté par deux couleurs et sont de part leur nature déjà symbolique.
    La partie bleue représente le Yin (Eum en Coréen) force sombre, passive, froide, negative et féminine. C'est aussi le symbole de la lune, de la terre, de la nuit, de l'hiver.
    La partie rouge représente le yang (yang aussi en Coréen) force lumineuse, passionné, chaude, positive et masculine. C'est aussi le symbole du soleil, du ciel, du jour, de l'été.
Le fond blanc, lui, est un symbole de pureté, de paix.

Les trigrammes



    Sur le drapeau, on peut voir 4 trigrammes (Gwe en coréen). De nombreux symboles leur sont associé. Généralement il s'agit des 4 éléments et on constate alors que le feu s'oppose à l'eau et le ciel à la terre. Cette opposition s'inscrit dans l'équilibre des forces. Chose amusante, on peut remarquer qu'en additionnant le nombre de "traits" composant les trigrammes s'opposant, on peut voir qu'on obtient le même nombre sur les deux diagonales (3+6=9 et 4+5=9), l'équilibre est donc conservé. Cela marche de façon identique si l'on compte de façon binaire (7+0=7 et 4+3=7). Ensuite, de façon individuelle, on associe différent symbole à chaque trigramme, j'ai parlé des éléments plus hauts mais ça ne se limite pas à cela :


Kun
Localisation : En haut à gauche
Element : Ciel
Saison : Printemps
Direction : Sud
Famille : Père


Kam
Localisation : En haut à droite
Element : Eau
Saison : Hiver
Direction : Ouest
Famille : Fille


Yi
Localisation : En bas à gauche
Element : Feu
Saison : Automne
Direction : Est
Famille : Fils


Kon
Localisation : En bas à droite
Element : Terre
Saison : Eté
Direction : Nord
Famille : Mère


    Il est aussi à noter pour l'anecdote que le drapeau coréen a fait l'objet de question sur sa légitimité. En effet, le taeguk ou les trigrammes sont des symboles d'origine chinoise ressemblant fort au Yi-ching (dont il est en fait issue) et il paraissait donc inadapté à la Corée de prendre des symboles chinois pour leur drapeau national. Des théories ont vu le jour argumentant que l'on retrouvait le motif en spirale sur un ancien temple coréen bien avant l'apparition du concept du Yin et du Yang, ce symbole pourrait donc être d'origine coréenne ou du moins considéré comme étant tout de même lié à la Corée. Dans les faits il s'agit sûrement plus d'une coïncidence artistique puisque cela reste un cas isolé. Cela dit, l'influence de la chine dans le passé de la Corée fut tel que cette influence fait de toute façon partie de la culture coréenne (ce serait comme si l'on essayait de se séparer de l'influence qu'a eu l'empire romain sur nous). En effet, très souvent dans l'histoire, les Coréens ont adopté et amélioré ou adapté des techniques d'origine chinoise, le drapeau ne fait pas exception. Cela dit, il est vrai que la chine à tout de même jouer en réalité un grand rôle dans l'adoption du drapeau. En effet, c'est dans les années 1880 que la Corée souhaite se doter d'un drapeau national et le roi Gojong demande à la Chine son avis (la Corée était un pays vassal de la Chine à ce moment). La Chine propose un drapeau basé sur le drapeau chinois de l'époque (un dragon à 5 doigts sur fond jaune - le drapeau proposé à la Corée étant un dragon a 4 griffes sur fond bleu). La Corée n'adopte pas ce drapeau jugé trop sophistiqué et continue les discutions avec la chine, c'est à ce moment qu'on parle de modifier le Yi-ching : un taeguk et de 8 trigrammes (oui, 8, ayant chacun leur signification). Si l'on a que 4 trigrammes sur le drapeau actuel, c'est grâce à un capitaine anglais qui escortait le prince Pak Yeong-hyo vers le japon. Celui-ci dit que le drapeau était trop compliqué et proposa de supprimé quatre trigrammes, ce qui explique pourquoi l'on a aujourd'hui 4 et non 8 trigrammes.  Et si certain se sentent humilier ou embarrassé d'utiliser des diagrammes divinatoires chinois comme symbole de la Corée, c'est sans compter ce que ce drapeau est devenu : un symbole de l'indépendance face au Japon et au Communisme. Bref, maintenant ce drapeau est tellement ancré dans les esprits coréens qu'il est vraiment devenu le symbole de la nation coréenne. Et puis, avouons qu'il est plutôt classe ;)

 
Samedi 24 juin 6 24 /06 /Juin 11:08
- Publié dans : [Corée] Culture
Voir les 7 commentaires - Ecrire un commentaire
Retour à l'accueil

MENU

COUPS DE COEUR


LE SAVIEZ VOUS ?

Rechercher

En ce moment.Sa


J'ECOUTE


J'AI VU

  • Spooks (MI5)
  • L'age de glace 3
  • Terminator Salvation


JE LIS / JOUE

  • GTA IV
  • SOX : Ombres Radioactives d'Europes
  • Le dernier héros (Pratchett)

Syndication

  • Flux RSS des articles
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus