Referendum : Constitution européenne / Mon analyse

Publié le par Daegann

  Un petit mot au sujet de la constitution européenne, indépendamment de toute considération du contenu de la dite constitution européenne. Qu'est ce qu'on peu réellement en conclure ? Et bien que les Français, aidé par les médias (bon je généralise hein c'est pas valable pour tout le monde) ne sont pas foutu de répondre à la question posé et se sente obliger de faire l'amalgame avec la situation politique actuel de la France et du gouvernement ; ce qui n'a pas forcement de rapport avec la question posé. Bref, certains répondent à coté tandis que tout le monde se sent obligé de traduire les résultats avec ses propres arguments qui se rapportent bien souvent à la situation du pays ce qui est assez absurde. Resultat on change de gouvernement. Que ce soit une bonne ou une mauvaise chose je pense sincèrement que ça ne devrait avoir aucun rapport avec le résultat du referendum. Le fait que ce soit le cas et que tout le monde trouve ça normal me parait aberrant. Il n'y qu'en France ou le "vote–sanction" existe... Vive la France ^^ Enfin dans tout les cas ca va pas changer grand-chose pour la Constitution Européenne, au pire ils vont changer deux trois détails en arrangeant ça a leur sauce et en mettant le changement de gouvernement (qui n'a pourtant rien à voir la dedans) sur le tapis et puis dans quelques temps elle sera voté et cette fois pas par referendum... Donc bon...

Commenter cet article

Daegann 03/06/2005 19:58

On ne peux pas savoir a quel question ont effectivement repondu les votant c'est vrai. Mais toutes les reactions (enfin beaucoup mais je l'ai dis dans l'article je generalise hein donc faut relativiser aussi) et surtout dans les media montre que beaucoups de francais on repondu a une question qui n'etait pas celle posé apparement. C'est en tout cas comme ca que je le ressent alors bien sur ca à ces limites comme raisonnement.

Le contexte est peut etre similaire mais j'en reviens a dire que repondre a "etes vous pour la constitution européenne" ou "Etes vous pour changer de gouvernement en France" ben c'est quand meme pas la meme chose...

JL Falcone 03/06/2005 18:42

"Pourtant la question posé est précise."

Oui c'est mon commentaire qui ne l'était pas. Ce que je voulais dire, c'est que tu ne peux pas savoir si les gens ont voté non à la constitution ou non au gouvernement (ou oui à la constit ou oui au gouvernement).

Quant au contexte européen il est très semblable (voire quasi identique) d'un pays à l'autre. J'ai suivi le même discours sur la réformes des retraites en France, en Italie (je suis d'origine italienne) et en Suisse (qui n'est pas en Europe). Mes collègues allemands m'ont affirmé que la même polémique avait cours en Europe. Et c'est pareil pour les écoles/unis, pour la flexibilisation du travail, etc.

Daegann 03/06/2005 18:01

"tu n'as aucun moyen de savoir s'il s'agit d'un vote sur la constitution européenne ou sur le gouvernement français"Pourtant la question posé est précise."Il est donc nécéssaire de tenir compte du contexte politique"Bien sur. mais le contexte Européen dans le cas present, pas seulement le jugement que l'on peut porté sur le gouvernement actuel de notre pays. La question n'est pas "Aimez vous le gouvernement français actuel". C'est ce que je veux dire. ^^;;Merci pour les exams sinon et heureux de savoir que tu suis le blog ^^

JL Falcone 03/06/2005 15:44

Hello,

J'ai l'habitude de consulter ton blogs que je trouve intéressant. Je suis cependant étonné par ton analyse du referendum. Avant de détailler je tiens à dire que je suis Suisse (j'habite à Genève) et chez nous des réferendums il y en a en moyenne plus d'une demi-douzaine par année (je n'exagère pas, on en a deux ce week-end par exemple - sur le PACS suisse et sur l'adhésion à Schengen).

J'ai suivi avec beaucoup d'intérêt la campagne référendaire depuis plusieurs mois à la radio et sur les journaux.

Premièrement tu n'as aucun moyen de savoir s'il s'agit d'un vote sur la constitution européenne ou sur le gouvernement français. Il n'y a pas eu d'étude correcte à ce sujet et je doute qu'il en existe, car...

Deuxièmement, je pense que cette distinction entre vote sanction et vote sur l'object référendaire. Il faut abandonner l'idée qu'un texte législatif est une entité qui peut être isolée d'un contexte politique. Il a été rédigé, modifié, approuvé, défendu par certaines personnes. De même il sera appliqué par des individus. Il est donc nécéssaire de tenir compte du contexte politique. Dans le cas concrets ce sont les mêmes personnes qui ont rédigé le texte, qui l'on défendu, et qui sont au gouvernement... Il est difficile de nier que les idées de cette constitution (sans jugement de valeur) sont les même que celles défendues par le gouvernement français.

Sinon bonne chance pour tes exas !!!

jl