Des véhicules bi-modaux à partir de 2009

Publié le par Daegann

 
    Un nouveau moyen de transport qui se déplace aussi bien sur l’asphalte que sur des rails magnétiques comme le métro est actuellement en cours d’étude en Corée.
    L’Institut coréen de recherche des chemins de fer (KRRI) a déclaré être en train de développer un véhicule « bi-modal », un engin moitié-bus, moitié-train qui utilisera des piles à combustible. 


Les bus articulés surbaissés 

    Pas de marche, un plancher surbaissé : Le plancher de ce genre de bus n’est qu’à 41 centimètres du sol et ne nécessite pas de marche. Grâce à cela, l’accès est facile pour les personnes âgées et aux invalides. Le bus possède aussi une rampe et un mont de charge pour permettre à certaines personnes d’embarquer et de descendre facilement. 

    Le bus articulé : Un bus articulé est un bus qui se compose d’un véhicule principal et d’une rame, les deux parties étant reliées par un joint. Il a une double capacité par rapport à un bus ordinaire et sa plate-forme peut se maintenir droite ou incurvée, sans encombrer la route. Tous ces avantages font que ce genre de moyen de locomotion est le système idéal de transport pour les grandes villes. La municipalité de Séoul a mis en service ce genre de bus en 2004 et devrait en mettre davantage dans les années à venir. 


Nouvelle énergie— la pile à combustible

    Ce que l’on appelle les « énergies fossiles », comme le pétrole et le charbon, crée des éléments polluants. Le pétrole et ses dérivés sont en plus des matières importées et donc très chers. L’électricité est propre, mais demande de nombreuses installations pour recharger les véhicules. La pile à combustible combine ces deux avantages : elle crée de l’électricité, tout en étant constamment alimentée avec des éléments chimiques, son carburant. Et aussi longtemps que le carburant est alimenté, la pile continue de générer de l’électricité. Par conséquent, ce système est parfaitement adapté pour les véhicules urbains. 


Le système bi-modal

    Comme le mot l’indique, un véhicule bi-modal est un engin qui peut changer de mode opérationnel selon les conditions de la route et de la circulation. Dans le cas présent soit être un bus soit une sorte de métro. Cependant comme les rails magnétiques sur lesquels il se déplace sont particuliers, toutes les futures lignes devront-elles être équipées de rails spécifiques. Ce genre de véhicule très rapide nécessitera donc de l’argent et du temps pour sa construction et celle des infrastructures aussi bien en surface que souterraine. Il y a tout de même deux gros points positifs et financiers qui sont que celui-ci n’aura pas besoin d’arrêt de bus particulier ou de construction souterraine compliquée et que les voies réservées aux bus sont déjà construites. 


Le système « Bus Rapide de Transit » (BRT)

    Les véhicules bi-modaux sont actuellement à l’étude pour devenir des « Bus Rapide de Transit », et pour passer par les voies déjà aménagées pour les bus. Si le système BRT se met en place avec succès, ce genre de véhicule devrait rapidement prendre une place prépondérante dans les transports en commun pour fonctionner pendant les heures de pointe ou dans les zones à forte concentration et décongestionner la circulation.
    Le KRRI prévoit la fin du développement pour 2009. Ces nouveaux bus rapides, confortables, propres, accessibles pour tout le monde et pas chers deviendront probablement les véhicules privilégiés dans les années à venir.

Source : http://world.kbs.co.kr

Publié dans [Corée] Technologies

Commenter cet article