Haut débit entre les deux Corées

Publié le par Daegann

  C’est une petite révolution. Le nombre de lignes téléphoniques reliant les deux Corées devrait passer, d'ici la fin du mois, de 33 à… plus de 2 millions ! En théorie, du moins, car toutes ne vont pas être utilisées immédiatement. Les deux pays sont, en effet, reliés depuis hier par des câbles en fibre optique.
  C’est encore une conséquence de la reprise du dialogue et du réchauffement entre les deux nations qui durent depuis le mois dernier. La coopération se porte cette fois sur la mise en place de la technologie nécessaire pour mener à bien le programme de vidéo-rencontres entre familles séparées par le 38ème parallèle. L'événement d'hier a eu lieu presque 60 ans jour pour jour après que les troupes soviétiques aient coupé les communications qui reliaient les deux parties de la péninsule, le 26 août 1945. Depuis, seules 33 lignes avaient été réinstallées, pour permettre quelques communications avec la cité industrielle nord-coréenne de Gaeseong. La première vidéo-rencontre devrait avoir lieu aux alentours du 15 août, la fête nationale coréenne. D'autres devraient suivre, dont le rythme et le nombre vont, si tout se passe bien, prendre progressivement de l’ampleur.

  Mais ces nouveaux moyens de communication rendront aussi d’autres services. Notamment, et très logiquement, ils serviront pour établir des connexions téléphoniques entre les deux pays. Sur les 12 "cœurs de lignes" que comprend le système, 4 relieront directement Pyongyang et Séoul. Ces 4 cœurs de lignes peuvent gérer 2 millions d'appels simultanément.

  Si les routes et les lignes de train peuvent être comparées aux veines d'un organisme, les lignes de communications en sont les nerfs. Car peu importe que les infrastructures routières existent, s'il est impossible de coordonner le trafic et la logistique. Or, les deux Corées possèdent des connexions par train, par route et par avion. Elles pourront désormais, grâce à ces nouveaux moyens de transmissions, envisager d'élargir et d'accélérer leurs échanges de biens et de marchandises.

  C'est Korea Telecom qui s'est chargé d'amener les câbles jusqu'à Munsan, la ville sud-coréenne qui fait face à Gaeseong, au Nord. Le plus gros opérateur sud-coréen de télécommunications a prévu de terminer les installations d'ici la fin du mois, pour que tout soit prêt pour le 15 août.

  Le ministère de la Réunification a expliqué qu'en Corée du Sud, les gens pourront converser avec leurs familles nord-coréennes par l'intermédiaire de télévisions et d'ordinateurs à la vitesse de 2 mégabit/seconde. La résolution de l'image obtenue sera comparable à celle d'une télévision normale. Le ministère a précisé que 12 centres, placés dans des bureaux de la Croix Rouge, seront connectés dans 7 villes : Seoul, Daejeon, Gwangju, Incheon, Chuncheon, Daegu et Busan.

  On espère ici que ces câbles en fibre optique vont augmenter la quantité et améliorer la qualité des informations transmises entre les deux Corées. Plus généralement, on souhaite qu'avec des échanges rendus plus faciles, ce soit un peu de l'homogénéité de la péninsule qui lui soit rendu.

Source : http://world.kbs.co.kr

Publié dans [Corée] Géopolitique

Commenter cet article