L'aéroport d'Incheon

Publié le par Daegann

    L’aéroport d’Incheon à accueilli plus de 100 millions de passager depuis sont inauguration il y a 55 mois, en Avril 2001. Je fait partie de ses 100 millions car j’ai pu m’y rendre en Août 2004. Voici donc brièvement mes impressions et souvenir sur cet aéroport.

    Bon, déjà, je dois dire que je n’y suis pas resté longtemps et que mon expérience y est plutôt limité. J’y suis donc allé deux fois : une quand je suis arrivé en Corée et une autre quand je suis repartie (logique). Cet aéroport est récent et très moderne, il remplace l’aéroport de Kimpo et est situé près de Séoul. De mémoire, je l’ai trouvé plus pratique que Roissy mais je ne suis pas resté suffisamment longtemps pour que ce jugement soit vraiment fondé et puis j’étais un pas seul, c’est donc plus une impression.

    Alors bon de mémoire comment ça c’est passé à l’arrivé. Bon un peu comme dans tout les aéroports je suppose : descente de l’avion, passage pour faire viser le passeport (et donner le petit papier qu’on a rempli dans l’avion pour donner les raisons du voyages et quelques petites infos de ce style), récupération des bagages, quelqu’un qui attend sûrement des soldats US nous demande « Are you from US Army ? » « Euh… non ^^;; » et puis sortie de l’aéroport climatisé pour subir la chaleur humide du mois d’août en Corée. Quoi qu’il en soit le personnel y était accueillant et souriant. Ensuite, pour rejoindre Séoul j’ai pris le bus. L’aéroport est situé sur une île et est relié à la péninsule coréenne par un pont. Le trajet pour arriver à Séoul n’est pas trop long entre 20 et 40 minutes de mémoire.

    Pour le retour ben c’est la même dans le sens inverse (sauf que je voulais pas partir). Je suis arrivé un peu tard et je voulais attendre de voir si mon ami avec qui j’étais partie arrivait avant d’embarquer. J’ai fini par apprendre qu’il avait déjà enregistré ses bagages et j’ai donc enregistré les miennes. Ensuite vu qu’il y avait du monde pour passer du coté internationale de l’aéroport et comme j’étais pas vraiment en avance, on m’a conseillé de passer par une autre porte mais bon il y avais aussi du monde. Contrôle de sécurité, passage pour faire visé le passeport, j’entend que les passagers de mon avion son invité à embarquer alors que je suis toujours dans la file pour le passeport, quelqu’un dans la même situation que moi demande pour passer devant la file, un américain derrière moi qui gueule « No way » etc. Au final je suis entré en dernier dans l’avion sans être vraiment en retard. Là je commence a entendre beaucoup parler français et me fait presque agressé par un Stewart d’Air France mais bon ça c’est une autre histoire l’accueil d’Air France…

    Sinon si je devait comparer les aéroport de Roissy et d’Incheon sur la base de ce que j’y ai vu, je dirais qu’a Roissy on peut rapidement se sentir paumé (enfin comme je dis plus haut j’étais pas seul à Incheon sinon je me serais peut être paumé aussi), le personnel est généralement plus accueillant en Corée (enfin c’est la culture du pays aussi), les gens qui s’y trouvent sont sensiblement les mêmes et ah sinon au niveau des contrôles de sécurité à Incheon on a eu droit au détecteur à main et à se faire scanner les chaussures en plus des autres contrôles qu’on retrouve aussi à Roissy. Sinon même si ça se vois pas, je sais aussi qu’a Incheon il y a pas mal de contrôle passif via des capteurs et camera. Ca peut servir par exemple pour détecter des personnes malade ou ce genre de chose.

 

Publié dans [Corée] Tourisme

Commenter cet article