Corée du Nord : Vers un après Kim Jong-il ?

Publié le par Daegann

    Ces derniers jours on parle beaucoup de la santé de Kim Jong-il, le "cher leader" nord coréen comme on l'appel, et de ce qui arriverait si ses problèmes de santé s'aggravait. Faisons donc un petit tour d'horizon de la situation avec une petite analyse personnelle.
 
Des problèmes de santé de plus en plus grave
 
    Kim Jong-il est connu pour avoir des problèmes de santé. Il souffrirait de diabète et de faiblesse cardiaque et aurait même subit un pontage l'année dernière et peut-être même aussi cette année. Cela dit, peu de chose filtre de Corée du Nord et Kim Jong-il étant relativement paranoïaque, son état de santé est un sujet tabou. En fait il y a déjà eu de nombreuses rumeurs concernant l'état de santé du "cher leader" tout au long des dernières années, si bien qu'il est difficile de savoir où est la vérité ou ce qui est exagéré. Ce qui est sûr en revanche, c'est que malgré ses problèmes, il a toujours pu continuer à diriger le pays. Seulement cette fois, la situation est différente. Différente au point de voir la Corée du Sud, la Chine ou les USA se préparer à tout changement possible de politique au Nord. Pourquoi ? Et bien parce qu'il y a certains signes qui ne trompent pas et qui impose cette réflexion.
 
    Le 10 septembre marque l'anniversaire de la création du pays communiste. C’est généralement l’occasion d’un grand défilé militaire et cette année, c'était les 60 ans de la Corée du Nord. Il faut savoir que pour les coréens, il y a deux anniversaires très important : les 1 ans qui marque la viabilité d'une personne (ou d'une nation ici, cela vient de l'époque où la mortalité infantile était élevé. Beaucoup de nourrissons mourraient avant d'avoir un an et ceux atteignant cet age pouvait commencer à être considéré comme des "êtres humains"). Et l'anniversaire des 60 ans, qui marque l'accession au statut de patriarche, de sage. C'est un age symbolique très important pour un pays ayant des racines confucianiste. Ainsi, le 10 septembre 2008 était pour la Corée du Nord une grande journée. Le plus grand défilé militaire jamais vu fut organisé pour cette occasion. Mais à la différence des années précédentes, Kim Jong-il n'assista pas aux festivités. C'est un signe important, car sans quelque chose de grave, il est impensable qu'il n’ait pu se montrer. Si on ajoute à ça les divers renseignements glané auprès d'officiels et des services de renseignement sud-coréens, américains ou chinois, il est clair que cette fois, il ne s'agit pas que d'une rumeur.
 
L'état de santé actuel de Kim Jong-il
 
    Plusieurs sources parlent des problèmes que vient de connaître le dictateur nord-coréen. Aucune n'est vraiment fiable à 100% car il reste des zones de floues et d'incertitude mais on peut raisonnablement estimer que le leader Nord-Coréen a connus une attaque cérébral il y a environs trois semaine. Suite à cela il a du être opéré (vraisemblablement par des médecins chinois et/ou français) et se remet depuis de son opération. D'après les renseignements sud-coréen, Kim Jong-il serait trop faible pour marcher mais il serait complètement lucide et capable de diriger le pays. Les déclarations d'un diplomate chinois ayant rendu visite au leader Nord Coréen il y a environ une semaine corrobore ces informations. Ce diplomate a en effet précisé que Kim Jong-il pouvait parler sans difficulté et que ses capacités mentales n'étaient pas affectées. Mais le diplomate chinois a également ajouté que Kim Jong-il était sujet à des spasmes, ce qui serait d’ailleurs la cause de son absence au défilé du 60ème anniversaire (ça et le fait qu’il soit encore très faible).
 
Vers une nouvelle Corée du Nord ?
 
    Même si Kim Jong-il est encore vivant et possède encore les capacités mentales de contrôler le pays, l'incident rappel que le "cher leader" pourrait devoir passer la main dans un futur pas si lointain que ça. D'ailleurs, s'il souffre de convulsion ou est partiellement paralysé comme on l’entend, cela risque dès à présent d'engendrer des modifications dans l'organe de décision Nord Coréen. Et si cela ce produit, comment cela se passera-t-il ?
 
    Bien que rien ne soit sûr dès qu'il s'agit de la Corée du Nord, voilà mon scénario. Tout d'abord, aucun des fils de Kim Jong-il n'a les épaules pour gouverner le pays. Il ne me semble donc pas que l'un d'eux puisse diriger le pays. Par contre le culte de la personnalité étant tellement développé (au point que Kim Il-sung soit considéré comme un quasi-dieu et que son fils Kim Jong-il profite également du culte de la personnalité), il est tout à fait envisageable que l'un des fils de Kim Jong-il soit mis au pouvoir de façon symbolique (un peu comme la reine en Angleterre quoi) et que d'autres personnes tirent les ficelles. Mais qui ? Probablement pas qu'une personne, plutôt un organe (éventuellement jusqu’à ce qu’un membre ai suffisamment de poids dans cet organe pour pouvoir s’imposer comme le nouveau leader). Reste à savoir si les technocrates auront plus d'influence que les militaires (rien n’est moins sûr malheureusement). La politique Nord-Coréenne serait alors très différente... Quoi qu'il en soit, il est peu probable que le changement de pouvoir en lui-même provoque un effondrement du régime (après la possible réorientation politique peut-être mais ça ne se fera pas tout de suite et la Chine, la Corée du Sud et les USA feront tout pour éviter ça). Et si ouverture il y a, elle sera certainement d’abord tourner vers la Chine et copiera son modèle. Donc ouverture oui mais probablement toujours pauvreté et répression. Il faudra dans tout les cas de nombreuses année au mieux pour que la situation du pays s’améliore (elle aurait plutôt tendance à se détériorer…)
 
    Pour l'heure, chacun se prépare à d'éventuels changement de politique. Le Sud se prépare à la possibilité de provocation militaire limitée comme à la possibilité d'un conflit à plus grande échelle. Espérons simplement que le Nord adoptera une position raisonnable en poursuivant son désarmement nucléaire et en s'ouvrant à la communauté international. Cela dit avec la politique américaine actuelle, ça risque de ne pas être le cas et le Nord attend déjà la nouvelle administration US. Bref, le temps nous le dira.

Publié dans [Corée] Géopolitique

Commenter cet article

L'aventure Continue 16/09/2008 20:26

Maheureusement il y aura toujours quelqu'un pour lui succéder :(

Daegann 17/09/2008 08:24


Bah, c'est sûr que ça devrait pas changer rapidement mais un changement pourrais permettre plus d'ouverture et à terme ça peut être bénéfique pour la population ainsi que pour le voisin du sud.
Mais je me demande quand même comment se rééquilibrera les forces en Asie après ça... Je veux dire, actuellement même si chacun a ses positions et qu'il y a des désacord, il y a une sorte d'union
contre la Corée du Nord qui est le méchant du coin. Sans elle, je me demande comment les tensions entre les autres vont s'exprimer. (m'enfin l'un dans l'autre je pense que serait mieux sans la
Corée du Nord tel qu'elle est aujourd'hui)

- Daegann -